samedi 5 août 2017

THIRDS T.3 Champs de ruines


Titre : Champs de ruines
Série : THIRDS
Auteur : Charlie Cochet
Date de parution : 2016
Edition : Dreamspinner press


 




Résumé

Les rues de New York sont plus dangereuses que jamais maintenant que l’Ordre d’Adrasteia se retrouve sans leader, et la Coalition Ikelos, un groupe Therian nouvellement apparu, en guerre. Des civils innocents sont pris entre deux feux et bien que le THIRDS rassemble de plus en plus de membres de l’Ordre dans l’espoir d’empêcher le groupe volatil de se réorganiser, les membres de la Coalition continuent de s’échapper et de causer des ravages au nom d’une justice de défense auto proclamée.

Pire encore, quelqu’un à l’intérieur du THIRDS fournit des informations à la Coalition. C’est à Destructive Delta que revient la tâche de débusquer la taupe et de mettre fin à la guerre avant que quelqu’un d’autre soit blessé. Mais pour remplir cette mission, l’équipe devra accepter les séquelles causées par l’explosion du Centre de Jeunesse Therian. Un accrochage avec des membres de la Coalition conduit l’Agent Dexter J. Daley à une découverte choquante et soudain, il devient clair que la violence aléatoire n’est pas si aléatoire qu’elle en a l’air. Ce qui se trame est plus important que Dex et Sloane le croyaient à l’origine, et leur fougueux partenariat est mis à l’épreuve. Alors que l’affaire prend une tournure explosive, Dex et Sloane courent le danger de perdre plus que leur relation.


Mon avis

Encore un tome dévoré dans la journée ! Décidément, j’ai bien fait d’être en vacances avant de commencer cette série ! J’aurais pas supporté de devoir m’arrêter en plein milieu d’un livre pour aller bosser !

J’ai beaucoup apprécié ce nouveau volet. Beaucoup plus sombre que les précédents, l’intrigue s’approfondit et les événements s’enchainent à toute allure. Et lorsque Ash se fait de plus en plus mystérieux et agit comme le pire des connards (oui oui, ça se peut !), les soupçons s’éveillent.

Si tout semble aller pour le mieux entre Dex et Sloane, des tensions apparaissent dans l’équipe, notamment entre Ash et Cael et Calvin et Hobbs. Si on sait ce qui se passe entre ces deux-là, le mystère reste entier en ce qui concerne Cael et Ash.
Et du coup, c’est l’équipe au complet qui semble sur la sellette et prête à imploser.

L’humour est beaucoup moins présent que dans les précédents tomes, mais c’est pas important, car l’auteur met l’accent sur la relation entre Dex et Sloane. Les choses s’intensifient entre eux et lorsque Dex laisse échapper une remarque déplacée, on craint le pire.
Dans ce volume, l’auteur privilégie les conversations sérieuses et certains des personnages se voient confrontés à leurs pires craintes, notamment Sloane qui va se retrouver au pied du mur.

Tout au long du livre, l’auteur nous tient en haleine ! Impossible de lâcher le livre, et quand on pense qu’on va enfin pouvoir souffler en voyant arriver les dernières pages, elle en rajoute une couche… Et là, c’est le choc complet !
Mais c’est quoi cette fin ? Comment l’auteur peut-on être aussi sadique à jouer avec nos nerfs comme ça ? Tout au long du livre, avec la tension entre Ash et Cael et maintenant cette fin ? Sérieux ?


C’est sans surprise que ce troisième volume se classe dans mes coups de cœur parmi mes séries préférées ! Sur ce, je file commencer le tome 4 !!

THIRDS T.2 A feu et à sang


Titre : A feu et à sang
Série : THIRDS
Auteur : Charlie Cochet
Date de parution : 2016
Edition : Dreamspinner press


 



Résumé

Quand une série de bombes explosent dans un Centre de Jeunesse Therian, blessant les membres du THIRDS de l’équipe Destructive Delta, et provoquant un désaccord entre les agents Dexter J. Daley et Sloane Brodie, la paix semble impossible à atteindre. Plus encore quand un nouveau groupe semant la terreur, l’Ordre d’Adrasteia a toujours l’air d’avoir une longueur d’avance. Avec la panique et l’intolérance qui se propagent, et les rues jonchées de la propagande de l’Ordre, l’hostilité entre humains et Therians croît à mesure que les jours passent.
Dex et Sloane, avec le reste de l’équipe, sont déterminés à faire tomber l’Ordre et à rétablir la paix, sans parler de régler un différend personnel. Mais plus l’équipe s’investit dans l’enquête sur les attentats, plus ils croient à un motif plus sinistre que le simple désir de répandre le sang et semer le chaos.

Quand il découvre l’horrible vérité derrière les intentions de l’Ordre, Sloane est forcé de faire face aux secrets d’un passé qu’il pensait avoir à tout jamais laissé derrière lui, un passé qui pourrait non seulement le détruire, ainsi que sa carrière, mais aussi la réputation de l’organisation qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Maintenant plus que jamais, Dex et Sloane ont besoin l’un de l’autre, et, avec la confiance, la force de leur lien fera la différence entre la justice et la guerre totale.


Mon avis

Aussitôt le premier tome terminé, aussitôt le second commencé !

J’aime beaucoup le fait que l’histoire soit une suite directe du premier tome. Enfin, elle se passe plusieurs mois plus tard, mais reste reliée au premier volume : l’enquête est la même et la relation entre Dex et Sloane suis lentement son cours.
Tout n’est pas réglé entre les deux hommes, loin de là et les événements à venir vont bouleverser leur quotidien et l’accord tacite entre eux.

A mon sens, le fait que Sloane ressente encore douloureusement la perte de Gabe et culpabilise de sa relation avec Dex le rend encore plus attachant et ça rend le récit bien plus crédible. J’aurais beaucoup moins accroché si Sloane avait oublié Gabe juste après sa rencontre avec Dex.
Alors que là non, on ressent vraiment les doutes de Sloane et ça le rend d’autant plus humain.

L’humour est toujours un point central et certaines scènes m’ont faites pleurer de rire à plusieurs reprises. Sérieux, mais où l’auteur trouve-t-elle toutes ses réparties ?
Si Sloane est mon personnage préféré (je les aime torturés !), je n’en apprécie pas moins Dex et son sens de l’humour à toute épreuve.

Dans ce second volume, on en apprend énormément sur le passé de Sloane et son enfance. J’ai adoré découvrir ce qui se dissimulait derrière son air renfrogné et cette montagne de muscles. Malgré son côté solitaire, Sloane est un personnage très attachant qui dissimule un profond mal-être et une grande insécurité. Ca donne juste trop envie de faire un gros câlin à ce jaguar au cœur tendre !

Bref, vous l’aurez compris, à l’instar du premier volume, ce second est un énorme coup de cœur ! Je file sans plus attendre commencer le tome 3 !



THIRDS T.1 Contre vents et marées




Titre : Contre vents et marées
Série : THIRDS
Auteur : Charlie Cochet
Date de parution : 2015
Edition : Dreamspinner press


 




Résumé

Quand le témoignage du détective Dexter D. Daley aide à envoyer son partenaire en prison pour meurtre, les conséquences - et la frénésie des médias- ne sont pas bien loin. Il se retrouve rapidement sans petit ami, sans amis, et, après une rencontre déplaisante dans un parking après le procès, il a de la chance de ne pas se retrouver sans dents. Dex craint d'être transféré de la Sixième Division des Forces de Police Humaines, ou pire, d'être renvoyé. Au lieu de ça, son père adoptif - un sergent de l'Escadron de Défense et de Renseignements Therian-Humain plus connu sous le nom de THIRDS - tire quelques ficelles, et Dex est recruté comme Agent de Défense.

Dex est déterminé à remettre sa vie dans le droit chemin et a hâte de commencer ce nouveau travail. Mais sa première rencontre avec le Chef d'Equipe Sloane Brodie, qui se trouve être également son nouveau partenaire Therian Jaguar, tourne au désastre. Quand l'équipe est appelée pour enquêter sur les meurtres de trois activistes HumaniTherians, il devient vite évident pour Dex que se faire accepter par son partenaire et par le reste de son équipe soudée sera plus difficile que de coincer le tueur - et tout aussi dangereux.


Mon avis

Cela faisait une éternité que je repoussais le moment de commencer cette série. Pourquoi ? Je sais pas trop. Certainement par peur d’être déçue malgré les commentaires dithyrambiques que j’ai pu avoir en retour. Et putain mais quelle connerie ça a été ! Le plaisir de découvrir cette série est proportionnel à la frustration de ne pas l’avoir fait avant !!

Dex Daley, inspecteur chez les Force de Police Humaine, est malmené par ses collègues depuis qu’il a témoigner à l’encontre de son partenaire et envoyant ce dernier en prison.
Pour le bien de tous, Dex se retrouve malgré lui transféré dans l’équipe d’élite du THIRDS, une organisation qui a pour but de maintenir la paix entre les humains et les Thérians, ces humains mutants métamorphes.
Malgré l’accueil plutôt glacial que lui réserve sa nouvelle équipe, la bonne humeur de Dex et son sens de l’humour le font rapidement accepté. Seul Sloane Brodi, son partenaire et chef d’équipe, ne semble pas voir son arrivée d’un bon œil. Et pour cause, Dex n’est autre que le remplaçant de l’ancien partenaire de Brodi, tué en service.
Dex va devoir se battre pour prouver sa valeur et montrer à Sloane qu’il est tout à fait capable d’intégrer l’équipe malgré ce qu’il en pense.
Mais les évenements vont s’enchainer et peu à peu, l’affaire sur laquelle ils travaillent va rouvrir des blessures et plonger l’équipe - et Sloane – dans un véritable enfer.

Alors je ne vais absolument pas être très critique en disant ça mais putain ! comment j’ai adoré ce premier tome ! Qu’est-ce qui m’a plus ? Tout ! Absolument tout !!
J’ai adoré les personnages, tous autant qu’ils sont, avec un coup de cœur particulier pour Dex, Sloane, Ash et Cael. Non vraiment !
Dex est un personnage bourré d’humour et à la langue bien pendue ! Il n’hésite pas à se moquer gentiment de ses équipiers et les dialogues qui s’en suivent sont juste magnifiques ! Autant dire que j’ai éclaté de rire plus d’une fois au cours de ma lecture !
Sérieusement, où l’auteur va-t-elle chercher toutes ses répliques ?

A l’inverse de Dex, Sloane – son partenaire Thérian - est un homme réservé. Alors quand Dex débarque, avec sa bonne humeur et ses blagues douteuses, il a du mal à l’accepter. Finalement, avec le temps, il finira par s’habituer à sa présence et commencera à lui faire confiance. On ne sait pas grand-chose sur lui, l’auteur le dévoilant au compte-goutte et j’ai hâte d’en apprendre davantage sur ce personnage mystérieux.

A mon sens, l’auteur à parfaitement su rendre palpable la tension sexuelle qui existe entre Dex et Sloane. Et la façon dont elle a abordé son personnage m’a beaucoup touchée. On apprend rapidement que Sloane a vécu un drame qui l’a laissé anéanti et l’auteur à su faire ressurgir les sentiments qui l’accablent lorsqu’il se rend compte de son attirance pour Daley : honte, culpabilité…
J’ai vraiment été bouleversée par cet homme qui se cache derrière son cynisme et sa brusquerie pour cacher son mal-être et sa douleur.

J’ai également adoré les confrontations entre Dex et Ash. Elles sont certainement les plus drôles, Dex prenant un malin plaisir à le taquiner. Pour notre plus grand bonheur !

L’histoire est très bien construite, les personnages intéressants, bien que nombreux soient restés en second plan et qu’il me tarde de découvrir davantage.
L’histoire est bien menée, l’auteur prend le temps d’expliquer son univers, la raison de l’apparition des Thérians et les tensions qui existent entre les deux espèces.


Bon vous l’aurez compris, j’ai un énorme coup de cœur pour ce livre et l’humour de l’auteur. Si vous ne connaissez pas encore les agents Dex Daley et Sloane Brodi, je vous invite impérativement à faire leur connaissance et découvrir leurs aventures ! Sérieux, vous allez adorer !!

Dé/connexion





Titre : Dé/connexion
Auteur : L.A Witt
Date de parution : 2015
Edition : MxM Bookmark



Ma note :  






Résumé

Tout contact physique est interdit. Le sexe ? Un crime grave. Des uniformes isolants et des gants privent les porteurs des touchers les plus platoniques. Les citoyens se rendent en file indienne à des maisons de simulation pour obtenir leurs orgasmes rationnés sur prescription dans des machines de réalité virtuelle.

Keith Borden travaille depuis des années dans une maison de simulation, et jamais il n’a été tenté de briser la loi interdisant tout contact… jusqu’à l’arrivée d’Aiden Maxwell. Ce patient jeune et dangereusement charmeur l’invite à découvrir le monde souterrain obscur où les gens s’adonnent à un sexe réel, sans simulations. Keith y joue sa carrière et sa liberté, mais il est curieux et Aiden est irrésistible.

Dès que Keith met le pied dans cet univers de chair et de fantasmes, il est accro. Au sexe, à l’ambiance et, surtout, à Aiden.
Après des années à repousser le monde entier, Keith rêve plus que tout de contact humain, et Aiden le lui offre librement : du sexe torride, de la tendresse, et tout le reste.


Mon avis

Pour une fois, c’est le résumé plus que la couverture qui a retenu mon attention. Je trouvais l’idée sympa et j’étais curieuse de voir ce que l’auteur avait à dire là-dessus.

Les contacts entre êtres humains sont prohibés et quiconque transgresse la loi va en prison. Keith n’a jamais ne serait-ce qu’un jour penser à désobéir à cette règle malgré son attirance certaine pour Aiden, un habitué du centre où il travaille.
Mais lorsqu’Aiden lui soumet l’idée de sexe non virtuel, Keith voit ses résolutions fondre comme neige au soleil…

J’ai beaucoup aimé l’univers qu’a créé l’auteur. On est clairement dans un monde futuriste où la technologie a remplacé les contacts humains qui sont formellement interdit et passibles de prison.
Dans cet univers aseptisé, Keith est employé dans une maison de simulation. Un lieu où les gens viennent expérimenter le sexe virtuel.

Cependant, je trouve dommage que l’auteur n’ait pas approfondit son univers. Il y a vraiment un énorme potentiel et pourtant, elle ne fait que le survoler, faisant allusion à des robots et des machines géantes mais sans plus. Tout est axé autour des salons déconnectés, ces lieux interdits ou les initiés se retrouvent pour des contacts et du sexe IRL. En dehors de ça, rien.
Elle fait vaguement mention à la surveillance constante que subie la population, au fait que les rencontres hommes/femmes sont organisées en fonction de leur compatibilité et du potentiel sain de leurs futurs enfants (créés en laboratoires) en fonction de leur ADN respectifs. Mais c’est tout. Et c’est très dommage car il y avait vraiment moyen d’approfondir l’univers et créer quelque chose à côté.

Mais malgré ce côté négatif, j’ai vraiment beaucoup aimé l’histoire et les personnages. En fait, j’ai trouvé très intéressante l’approche de l’auteur vis-à-vis de ses personnages, et notamment Keith, qui découvre un monde totalement inconnu et interdit.
Guidé par Aiden, il va découvrir tout un monde de sensations qu’il n’avait jamais osé imaginer un jour.
J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur décrit les sensations des personnages et leurs impressions. Tout est très visuel dans la façon dont elle décrit les contacts humains, les ressentis de Keith quand il touche pour la première fois la peau d’Aiden, ses lèvres, son corps… C’est vraiment très bien écrit et très sensuel je trouve.


Malgré un point négatif, je dirais que ce livre reste une très belle découverte. 

vendredi 4 août 2017

Adrien English T.1 Ombres funestes




Titre : Ombres funestes
Série : Adrien English
Auteur : Josh Lanyon
Date de parution : 2015
Edition : MxM Bookmark


Ma note : 





Résumé

Un beau matin, Adrien English, libraire et aspirant auteur vivant à Los Angeles, se retrouve face à un meurtre. Son ancien camarade de lycée (et employé) a été trouvé poignardé dans une ruelle après qu’il ait été vu en pleine dispute avec Adrien le soir précédent.
Naturellement, les flics ont quelques questions à poser à Adrien. Ils ne sont pas vraiment impressionnés par ses réponses et, quelques heures plus tard, quand quelqu’un s’introduit dans la boutique d’Adrien et la vandalise, la police a tendance à penser qu’Adrien essaie de détourner les soupçons qui pèsent sur lui.
Mais Adrien n’est pas dupe. Adrien sait qu’il est le prochain sur la liste.


Mon avis

Après ma phase fantasy, je me relance dans une orgie de romans MxM et c’est juste le bonheur ! J’avais acheté ce livre au SDL de cette année et il trainait dans ma PAL depuis. Une bonne occasion de l’en sortir.

Adrien English, libraire et auteur à ses heures perdues, mène une vie simple et solitaire. Mais son quotidien se retrouve bouleversé lorsqu’un matin, la police frappe à sa porte pour lui annoncer l’assassinat de son ami et employé, Robert.
Adrien va, malgré lui, se retrouvé embarqué dans une affaire qui le dépasse. Et si les soupçons pèsent sur lui, il ne tardera pas à s’apercevoir qu’il est, lui aussi, en danger.

C’est toujours un plaisir de découvrir un auteur et de tomber sous le charme de son travail. Surtout quand l’histoire est bien (et bien écrite) et les personnages attachants.
J’ai beaucoup aimé Adrien, mais aussi Riordan, l’agent de police chargé de l’affaire.
La relation entre les deux personnages est assez épique et les répliques cinglantes et les vannes détournées ne dissimule pas l’attrait qu’il y a entre ces deux-là.

L’histoire quant à elle est bien écrire et l’intrigue très bien menée. Si le fin mot de l’enquête n’est pas vraiment une surprise, le meurtrier étant assez facile à démasquer, j’en ai pas moins passer un excellent moment.



Les quartiers de New York T.1 Boulevard Sutphin



Titre : Boulevard Sutphin

Série : Les quartiers de New York
Auteur : Santino Hassell
Date de parution : 2016
Edition : Dreamspinner press


Ma note : 




Résumé

Michael Rodriguez et Nunzio Medici sont amis depuis vingt ans. Pour échapper à leurs familles désunies et au sinistre quartier de leur enfance, South Jamaica, dans le Queens, ils deviennent tous deux enseignants à Brooklyn, dans une école, où les gays sont bien accueillis, aussi bien parmi les élèves que dans le corps professoral.

Ils croyaient avoir tout partagé jusqu’à ce qu’une rencontre inattendue, suivie d’une nuit torride à trois, change la nature de leur amitié. Depuis lors, l’atmosphère entre eux est alourdie de tension sexuelle. Michael ne peut oublier la sensation des mains de son meilleur ami sur lui. Malheureusement, les problèmes s’accumulent dans sa vie, aussi bien à l’école que chez lui, aussi cherche-t-il de plus en plus une échappatoire dans le sexe explosif qu’il a découvert avec Nunzio. Mais la situation ne tarde pas à dérailler.

Lorsque Michael voit le monde se désagréger autour de lui, il sombre dans la tragédie et les complications diverses jusqu’au jour où il réalise avoir un choix à faire : se laisser aspirer par cette spirale d’autodestruction ou accepter ses véritables sentiments envers celui qui le soutient depuis deux décennies.


Mon avis

Lu sur les conseils de ma sœur, il m’aura fallu une demi-journée pour le terminer.
Loin d’être aussi excellent qu’elle me l’a vendu, ce livre n’en est pas moins intéressant et sympa à lire.

Dès le début de l’histoire on comprend rapidement que les relations entre Michael et sa famille sont plus que tendues. Entre son petit frère qui reste à la maison sans chercher de travail, le décès récent de sa mère et son père alcoolique qui décide de revenir vivre avec eux, on comprend qu’il ait de quoi péter un plomb.
Cependant, tout au long du livre, on est témoin du changement et de l’évolution de Raymond, le petit frère. S’il n’est qu’un personnage secondaire, il n’en reste pas moins un de celui que je préfère. Bien que ce soit de force, il a su prendre sa vie en main.

Quant à Michael, j’avoue avoir eu beaucoup de mal avec son côté geignard. Et ça s’est renforcé à la moitié du livre. A vrai dire, j’ai toujours eu du mal à comprendre les gens qui pensent qu’ils ne peuvent pas passer une soirée sans se mettre une murge.
Et c’est ce qui m’a le plus dérangé dans ce livre : que les personnages se mettent minables tous les soirs et carburent à l’alcool. Quel intérêt franchement ?
Après d’accord, pour Michael l’auteur a voulu lui faire prendre conscience de sa dépendance (y voir là un message subliminal pour tous les alcooliques notoires ?).
Par contre, j’ai beaucoup aimé le personnage de Nunzio. C’est le genre d’ami sur lequel on peut compter dans n’importe quelle situation.

Sinon, j’ai beaucoup apprécié l’histoire autant que l’écriture de l’auteur. C’est fluide, bien raconté et les sentiments des personnages sont bien écrit. J’ai beaucoup aimé suivre la descente aux enfers de Michael. L’auteur a vraiment sur décrire son mal être et ça rend le texte d’autant plus crédible.


En bref, je dirais que c’est une histoire très sympa bien que loin d’être carrément transcendante. Elle fait passer un bon moment (les scènes de cul sont particulièrement bien écrites et carrément bouillantes ^^) Avis aux amatrices/teurs !!

Blood Song T.2 Le Seigneur de la Tour


Titre : Le seigneur de la tour
Série : Blood Song
Auteur : Anthony Ryan
Date de parution : 2015
Edition : Bragelonne




Résumé

Qu’on le nomme Sombrelame, frère du Sixième Ordre ou Tueur d’Espoir, Vaelin Al Sorna demeure le plus grand guerrier de son temps, et le plus illustre témoin de la défaite du roi Janus. Écœuré par la guerre, il revient au pays déterminé à ne plus jamais prendre les armes. Nommé Seigneur de la Tour des Hauts Confins par l’héritier de Janus, Vaelin espère trouver la paix dans cette région glaciale et sauvage, loin des intrigues d’un Royaume tourmenté.
Mais les êtres dotés de la voix du sang ont rarement l’occasion de mener une vie paisible. Entre les défenseurs de la Foi affaiblie, les adversaires du jeune roi inexpérimenté et les mystérieux assassins de la Ténèbre, Vaelin va découvrir malgré lui que nul ne peut échapper à son destin.


Mon avis

Malgré le temps que j’aurais mis à lire ce livre, il n’en reste pas moins, à l’instar du premier, un énorme coup de cœur !

Je crois que je peux dire que je suis officiellement tombée amoureuse d’Anthony Ryan : son univers, son écriture, ses personnages… Tout est absolument magnifique !
L’auteur nous plonge dans un univers incroyablement bien travaillé. Le scénario est complexe et les personnages toujours aussi nombreux. J’avoue qu’à plusieurs moments, je me suis sentie perdue en retrouvant des personnages sans parvenir à me rappeler où et quand l’auteur en avait déjà fait mention précédemment.

L’histoire est toujours aussi prenante et c’est un immense plaisir de retrouver Vaelin dans la suite de ses aventures. Certains personnages secondaires dans le 1er volume, trouvent dans le second une place de premier choix. J’ai beaucoup apprécié le fait que l’auteur mette Lyrna en avant. C’est un personnage très intéressant et ça se confirme dans ce tome. Au fil des chapitres, on la voit évoluer et gagner en maturité.
On fait également connaissance avec de nouveaux personnages, notamment Reva et Darhena, que j’ai beaucoup appréciées.
Comme pour le tome précédent, le livre est divisé en plusieurs parties, elles-mêmes divisées en chapitres reprenant le point de vue de plusieurs personnages. Et comme pour le tome précédent, chaque fin de chapitre est source de frustration. L’auteur est passé maître dans l’art du suspense et sait maintenir son lecteur en haleine.
C’est pour ça, une fois le livre commencé, difficile de le lâcher !

D’autant plus que la fin du roman (environ les 250 dernières pages) est un enchainement de scènes de batailles ! Anthony Ryan, nous offre là une des plus belles scènes de guerre qui m’ait été donnée de lire !


Si vous ne connaissez pas encore cette série, je vous invite vivement à la découvrir sans plus tarder ! Pour moi, elle trône sur le podium de mon top 5 et fait définitivement partie de mes coups de cœur parmi mes coups de cœur !

lundi 31 juillet 2017

Sortie des sables





Titre : Sortie des sables
Auteur : Victorianne Vadi
Date de parution : 2016
Edition : MxM Bookmark



Ma note :






Résumé

Né dans la cité ensoleillée de Tès où la fortune sourit à ceux qui ont l'audace de défier leur destin, Aspel menait une vie paisible au sein d'une famille heureuse. Seulement, le bonheur a un prix dans le royaume du Sud et Aspel en fait la rude expérience à la mort de son père, lorsque leurs créanciers menacent de livrer sa famille à la misère et à la mendicité.

Pour sauver sa mère et ses frères de la ruine, il vend sa vie à une guilde d'esclavagistes, conscient pourtant du sort funeste qui l’attend. Mais sans autre choix possible, il renonce à sa liberté et est emporté loin de sa ville natale, en direction des mines de fer où l'on meurt d'épuisement. Les routes dangereuses qui y conduisent l'amènent aux portes du Désert Nébether, que l'on dit peuplé de sorciers et de mauvais esprits. Des périls l'y attendent et l'ombre de la mort plane au-dessus de sa tête, aussi fatale que le soleil accablant sur les étendues arides.

Cependant il advient parfois que le sort récompense favorablement ceux qui s'en remettent à lui, et il sourit à Aspel sous la forme envoûtante d'un guerrier du désert.


Mon avis

Aspel est un jeune homme qui, pour sauver la vie de sa sœur et de sa famille, se vend à un esclavagiste qui lui réserve le triste sort d’aller travailler dans les mines d’un pays voisin.
Mais lorsque leur caravane est attaquée, Aspel voit son destin bouleversé. Et ce bouleversement lui apparaît sous les traits d’un jeune homme mystérieux qui lui révèle être un gardien du désert.
Ménât fera d’Aspel son disciple : il lui transmettra son savoir et le guidera dans la voix qui fera de lui, à son tour, un gardien.

Sortie des sables, c’est un roman tout en douceur et en poésie. L’auteur écrit très bien et nous plonge dans un univers empli de magie, de djinns et de créatures de la nuit.
J’ai beaucoup aimé l’histoire et les personnages. Malgré sa condition d’esclave, Aspel est loin d’être un garçon pleurnichard. Au contraire, il s’est résigné à son sort et l’affronte dignement.
Ménât est plus secret, plus mystérieux, mais éprouve une grande tendresse vis-à-vis de son nouveau disciple.

Cependant, si je dois émettre une objection, ce serait vis-à-vis des descriptions parfois un peu trop imagées et utilise beaucoup de métaphore. Certainement dans un but poétique, mais à force ça en devient vite lourd à la lecture.

Dans l’ensemble, Sortie des sables est un petit roman sympa qui se lit bien et vite, idéal pour décompresser et passer un bon moment.

mercredi 12 juillet 2017

Le Prince Soldati







Titre : Le prince soldati
Auteur : Charlie Cochet
Date de parution : 2017
Edition : MxM Bookmark



Ma note : 






Résumé

Un jour, Riley Murrough mène la vie normale d’un employé de café et le suivant, il se retrouve à fuir des démons pour sauver sa peau, apprend qu’il porte la marque du roi métamorphe d’un royaume magique et, pire que tout, qu’il est destiné à devenir le prince consort de cet arrogant tigre garou qu’il préférerait plutôt étrangler.
Khalon, le roi métamorphe, est tout autant désemparé à l’idée d’être lié à un consort humain. Avec l’aide de ses guerriers Soldati, il se prépare à ramener Riley dans ce monde d’où il n’aurait jamais dû sortir. Pendant leur périple, ils pourraient être amené à découvrir pourquoi la déesse les a rassemblés... s’ils parviennent à échapper aux démons et à la rejoindre en vie...


Mon avis

Une fois de plus, je découvre avec plaisir un auteur que je ne connaissais pas (seulement de nom, n’ayant pas encore lu sa série principale). Et ce fut une découverte plutôt intéressante.

Riley, serveur dans un café, vit une petite vie tranquille. Jusqu’au jour où il est attaqué par des monstres tout droit sorti d’il ne sait où. Il est sauvé in extremis par un groupe d’homme tout aussi mystérieux.
Commence alors pour Riley une aventure à laquelle il ne s’attendait pas. Car son destin s’avère être étrangement lié à celui de Khalon, le souverain du royaume Soldati, où il est destiné à devenir son compagnon…

Le style d’écriture est simple et se lit très bien et rapidement. Idéal pour passer un moment sans prise de tête. L’histoire est assez simple et aurait peut-être méritée un peu d’approfondissement, mais dans l’ensemble j’ai beaucoup aimé.
 J’ai également apprécier les répliques entre Riley et Khalon au début du livre. Une pointe d’humour bienvenue et rafraichissante.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Khalon : sombre, un peu colérique mais qui dissimule un cœur en or. Je sais pas pourquoi, mais ce genre de personnage me fait fondre complètement !
Pour ce qui est de Riley, j’ai bien aimé la façon dont l’auteur à traité ce personnage. Malgré les bouleversements de sa vie, il ne se plaint pas et affronte les événements avec courage et détermination. C’est agréable d’avoir un personnage qui ne pleure pas sur son sort à chaque page.

C’est une lecture qui m’a fait passer un bon moment et dont je découvrirais la suite avec grand plaisir.